Republique francaise - France referat





FRANCE

France, officiellement République française, pays d' Europe occidentale, bordé au nord-est par la Belgique, le Luxembourg et l' Allemagne ; à l'est par l'Allemagne, la Suisse et l' Italie ; au sud-est par la mer Méditerranée ( golfe du Lion) et la principauté de Monaco ; au sud-ouest par l' Espagne, la principauté d'Andorre et le golfe de Gascogne ; à l'ouest par l' océan Atlantique ; et au nord-ouest par la Manche et le détroit du pas de Calais, qui sépare la France du Royaume-Uni et relie la Manche à la mer du Nord.La France comprend plusieurs iles, dont la plus grande est la Corse (8 569 km²) et dix possessions d'outre-mer, éparpillées sur l'ensemble du globe : Saint-Pierre-et-Miquelon (Atlantique Nord), la Guyane ( Amérique du Sud), les Antilles françaises ( Martinique, Guadeloupe), Mayotte et la Réunion ( océan Indien), les iles et archipels d'Océanie, dans l'océan Pacifique ( Polynésie française, Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna), et les terres Australes et Antarctiques françaises (TAAF).La superficie de la France métropolitaine est estimée entre 543 965 km² selon le cadastre et 551 695 km2 selon l'Institut géographique national (IGN), d'après les mesures géodésiques, ce qui place le pays au 3e rang européen après la Russie et l' Ukraine, et au 48e rang mondial. La capitale, Paris, est la plus grande ville de la France. Paris, capitale de la France, chef-lieu de la région Ile-de-France, située au cœur du Bassin parisien, sur la Seine. Divisée en 20 arrondissements (depuis 1859), la commune de Paris forme à elle seule le département de la Seine et se situe au centre d'une très vaste agglomération qui rassemble les neuf dixièmes de la population d'Ile-de-France. L'agglomération parisienne, qui jouit d'un grand rayonnement international, est l'une des grandes métropoles mondiales. Paris est située dans un bassin sédimentaire de faible altitude, au cœur d'une des régions agricoles les plus riches d'Europe. À l'intérieur de la ville, l'altitude augmente sensiblement depuis les rives de la Seine (25 m) jusqu'aux basses collines alentours. Le point culminant de la capitale est le sommet de la butte Montmartre (129 m). La hauteur des immeubles du centre ayant été longtemps limitée à 20 m, soit environ six étages, l'ensemble des constructions est assez homogène.






À l'exception de la tour Montparnasse, les grandes tours se localisent principalement dans quelques quartiers récents des arrondissements périphériques (XIIIe, XVe, XIXe, XXe).Ville dense et fortement encombrée depuis le Moyen Age, Paris fut aérée au milieu du XIXe siècle, sur les plans du baron Georges Haussmann, par de larges avenues et des jardins. Cependant, les espaces verts y demeurent rares, comparés aux autres grandes métropoles, comme Londres ou New York. Les plus remarquables sont le jardin du Luxembourg, le jardin des Tuileries, le Jardin des Plantes (ancien Jardin des plantes médicinales,)et le parc des Buttes-Chaumont. À la périphérie de la ville se trouvent le Jardin d'Acclimatation avec son parc d'attractions pour enfants et son zoo, les lacs et le Pré Catelan du bois de Boulogne et le Parc floral du bois de Vincennes. De forme à peu près circulaire, la ville est traversée par la Seine, qui pénètre dans Paris par le sud-est, fait une boucle vers le nord et s'éloigne par le sud-ouest. C'est au milieu de ce fleuve que s'est établi le premier village, sur l'ile de la Cité, celle-ci permettant de franchir aisément la rivière (site de gué) tout en assurant un refuge efficace (site de défense). L'urbanisation s'est opérée par la suite, à l'époque romaine, un peu à l'écart de la Seine, sur les hauteurs de la montagne Sainte-Geneviève (rive gauche). Elle s'est poursuivie au Moyen Age sur la rive droite en partie marécageuse (place de Grève de l'Hôtel de Ville et quartier du Marais) et sur l'ensemble de la rive gauche (Quartier latin). Cette progression se traduit dans le paysage urbain par les traces des enceintes successives qui ont été dressées : la muraille gallo-romaine (v. 276) autour de l'ile de la Cité, l'enceinte de Philippe Auguste (1180 à 1210), le rempart de Charles V (fin du XIVe siècle), le rempart de Louis XIII (XVIe siècle), le mur des Fermiers généraux (1784-1791) et les fortifications de Thiers (1841-1845). Néanmoins, malgré l'extension et les modifications considérables de la ville depuis le Moyen Age, Paris conserve aujourd'hui les traces des trois fonctions d'origine sur lesquelles s'organisait la cité médiévale : commerce sur la rive droite, pouvoir central dans l'ile, université sur la rive gauche. L'ile de la Cité était le noyau central de la ville, siège du pouvoir royal, religieux et judiciaire.




On y trouve actuellement la préfecture et le Palais de Justice, la cathédrale Notre-Dame de Paris (style gothique, 1163-1345), la Sainte-Chapelle (style gothique, XIIIe siècle), la Conciergerie et l'Hôtel-Dieu, hôpital construit de 1868 à 1878 en remplacement de l'ancien Hôtel-Dieu de Paris. Sur la rive droite, la grève était propice à l'embarquement et au débarquement des marchandises transportées sur le fleuve. C'est là que se développa la ville commerçante (ports, ruelles, marché, artisanat), et que siégèrent, dès le Moyen Age, les différentes corporations de métiers. Nombre de rues portent encore le nom de ces anciennes activités : rue de la Ferronnerie, de la Verrerie, etc. Au centre se trouvent le quartier des Halles (forum des Halles, église Saint-Eustache) et le plateau Beaubourg ( Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou, 1977 ; fontaine Stravinski) ; l'Hôtel de Ville et la place du Chatelet (théatres du Chatelet et de la Ville, tour Saint-Jacques). Après l'ile de la Cité, c'est l'un des quartiers les plus anciens de Paris. Au centre-est s'étend le Marais avec ses hôtels particuliers : hôtels de Sens, de Sully, de Rohan-Soubise ( Archives nationales), hôtel Salé (XVIIe) qui abrite le musée Picasso (1985) ou encore l'hôtel Carnavalet. Non loin se trouve la place des Vosges, la plus ancienne place monumentale de Paris. Elle fut créée sur ordre du roi Henri IV au début du XVIIe siècle et devint un centre d'élégance, de divertissements et de rendez-vous pour les duellistes. Le centre-ouest est occupé par le quartier des affaires, des grands magasins et des Grands Boulevards, avec l'église Saint-Germain-l'Auxerrois, en face de la colonnade du Louvre, la place du Palais-Royal (théatre du Palais-Royal, Comédie-Française), le Théatre de l'Opéra, la Bourse, la place Vendôme (colonne Vendôme) et l'église de la Madeleine. À l'est se situent les anciens quartiers ouvriers, à proximité de la place de la Bastille (colonne de Juillet, Opéra de Paris Bastille) ; la place de la République ; la place de la Nation ; le cimetière du Père-Lachaise ; les quartiers de Ménilmontant et de Belleville ; la place des Fêtes. Au sud-est, les quartiers de la gare de Lyon et de Bercy se prolongent jusqu'au bois de Vincennes (zoo, parc floral).







Ces quartiers en pleine mutation font l'objet d'importants programmes de rénovation, tout comme ceux du nord-est, autour des Buttes-Chaumont, du parc de la Villette ( Cité des sciences et de l'industrie, Cité de la musique, Géode, la Grande Halle), du canal de l'Ourcq, de la place de Stalingrad (rotonde et bassin de la Villette), du canal Saint-Martin et de la gare de l'Est. Au nord, les quartiers cosmopolites de la Chapelle, Barbès, la Goutte-d'Or, la place de Clichy ou encore Pigalle s'étendent aux pieds de la pittoresque butte Montmartre qui domine toute la ville ( basilique du Sacré-Cœur, 1919 ; place du Tertre). Au nord-ouest, ce sont les quartiers de la gare Saint-Lazare, du parc Monceau et de la porte Dauphine.L'axe historique de la capitale forme, à l'ouest, une vaste perspective, depuis la Cour carréeLouvre jusqu'à la Défense. Il est jalonné d'artères et de monuments prestigieux : l'ancien palais royal du Louvre, transformé en musée et récemment doté d'une pyramide en verre, le jardin des Tuileries (arc de triomphe du Carrousel, Orangerie, Jeu de paume, palais des Tuileries), la place de la Concorde, conçue sous Louis XV (obélisque de Louksor, statues), l'avenue des Champs-Élysées, la place Charles-de-Gaulle avec l' Arc de Triomphe (ancienne place de l'Étoile, d'où rayonnent douze avenues), la Grande Arche. Au sud des Champs-Élysées se trouvent le Grand Palais (1897-1900 ; galeries nationales, Palais de la découverte, planétarium) et le Petit Palais (1900). Au sud-ouest, l'esplanade du Trocadéro (palais de Chaillot, 1937) domine la Seine, à proximité des quartiers résidentiels d'Auteuil, de Passy et du bois de Boulogne. La rive gauche est, encore aujourd'hui, plutôt dévolue aux activités intellectuelles, avec ses lycées, ses universités et ses maisons d'édition. Au centre, sur les pentes de la montagne Sainte-Geneviève, on découvre le Quartier latin, avec la place et le théatre de l'Odéon, la place et la fontaine Saint-Michel, l'université de la Sorbonne, le lycée Louis-le-Grand, les thermes et le musée de Cluny, le Collège de France, puis, plus haut sur la butte, le jardin et le palais du Luxembourg, la place du Panthéon et, en redescendant vers la Seine, les arènes de Lutèce et le quartier de Jussieu. Au centre-ouest, le quartier de Saint-Germain-des-Prés ( église de Saint-Germain-des-Prés) s'est construit autour de l'ancienne abbaye du même nom.





La place Saint-Sulpice se trouve à proximité, ainsi que l'Académie française , l' École des beaux-arts, le musée d'Orsay (dans l'ancienne gare d'Orsay), le Palais-Bourbon (siège de l' Assemblée nationale) et, légèrement plus à l'ouest, l' hôtel des Invalides (tombeau de Napoléon), le musée Rodin et le Champ-de-Mars ( École militaire), dominé par la tour Eiffel, construite vers la fin du XIXe siècle pour l' Exposition universelle de 1889. Au sud-ouest les quartiers résidentiels du XVe arrondissement, Beaugrenelle et le front de Seine sont plus récents. Au sud, au-delà de la montagne Sainte-Geneviève, s'étendent le quartier de Montparnasse (tour Montparnasse, cimetière du Montparnasse), l'hôpital du Val-de-Grace et l' Observatoire, la place Denfert-Rochereau, le quartier d'Alésia et le parc Montsouris.Le sud-est a vu s'édifier l' Institut du monde arabe (IMA) et, plus récemment, la bibliothèque François-Mitterrand, le nouveau site de la Bibliothèque nationale de France (quartier de Tolbiac), à proximité du Jardin des Plantes ( Muséum national d'histoire naturelle) et de la gare d'Austerlitz. Un peu plus au sud, le quartier des Gobelins remonte vers la place d'Italie et au-delà vers le « quartier chinois ». L'agglomération parisienne est, aujourd'hui encore, marquée par une forte différenciation socio-économique entre l'est et l'ouest. Dans les années 1980, une politique de restructuration et de rééquilibrage a été entreprise. À Paris, elle passe par une tertiarisation massive et par la rénovation des quartiers orientaux (multiplication des bureaux et des immeubles de standing malgré un marché immobilier en crise), ainsi que par l'implantation de nouveaux pôles de développement. C'est le cas du parc de la Villette ( Cité de la musique, Cité des sciences et de l'industrie), au nord-est, et des quartiers proches de la Seine, au sud-est (Bastille, Bercy, Tolbiac), devenus le lieu privilégié des grandes réalisations d'édifices publics : Opéra de Paris Bastille, palais omnisports Paris-Bercy (POPB), ministère de l'Économie et des Finances, bibliothèque François-Mitterrand. Ce rééquilibrage s'exerce aussi de manière plus large au niveau de la région Ile-de-France, où plusieurs pôles d'urbanisation et d'activités ont été réalisés à partir des années 1960. Le résultat, aujourd'hui, n'est pas toujours à la hauteur des attentes.














Copyright © Contact | Trimite referat


Ultimele referate adaugate
Mihai Beniuc
   - Mihai beniuc - „poezii"
Mihai Eminescu Mihai Eminescu
   - Mihai eminescu - student la berlin
Mircea Eliade Mircea Eliade
   - Mircea Eliade - Mioara Nazdravana (mioriţa)
Vasile Alecsandri Vasile Alecsandri
   - Chirita in provintie de Vasile Alecsandri -expunerea subiectului
Emil Girlenu Emil Girlenu
   - Dragoste de viata de Jack London
Ion Luca Caragiale Ion Luca Caragiale
   - Triumful talentului… (reproducere) de Ion Luca Caragiale
Mircea Eliade Mircea Eliade
   - Fantasticul in proza lui Mircea Eliade - La tiganci
Mihai Eminescu Mihai Eminescu
   - „Personalitate creatoare” si „figura a spiritului creator” eminescian
George Calinescu George Calinescu
   - Enigma Otiliei de George Calinescu - geneza, subiectul si tema romanului
Liviu Rebreanu Liviu Rebreanu
   - Arta literara in romanul Ion, - Liviu Rebreanu











Scriitori romani