Le Quartier Latin - Musee Cluny,La Sorbonne,Le Pantheon referat





Le Quartier Latin


Les Romains, après avoir conquis en 52 av JC la tribu des Parisii installée sur l'ile de la Cité, s'étendent peu à peu sur la rive gauche de la Seine sur l'actuelle montagne Ste-Geneviève qui tire son nom de celle qui galvanisa les habitants de Paris lors des invasions barbares. Les Romains y construisent des Thermes, un Forum, un Théatre, un Amphithéatre, un Aqueduc ainsi que des axes routiers (actuelle rue St-Jacques). On peut encore découvrir aujourd'hui des vestiges de cette époque en visitant le Musée de Cluny où se trouvent les anciennes thermes romaines.




Au XIIème siècle l'Université de Paris installée à l'origine au Cloitre Notre-Dame s'établit sur la rive gauche et depuis ce quartier est marqué par une forte tradition universitaire. En 1253 Robert de Sorbon fonde un collège pour les pauvres qui accédera à, travers le temps, à une réputation internationale : la Sorbonne. Le rayonnement de l'Université va attirer des étudiants en grand nombre à tel point que celle-ci deviendra tout au long de son histoire un enjeu de pouvoir.
Le quartier est ainsi dénommé car on y parle le latin qui sera jusqu'en 1793 une langue officielle. La tradition universitaire est encore vivante dans ce quartier, siège de la contestation estudiantine lors des événements de mai 1968.

On peut y découvrir des monuments somptueux tels que le Panthéon qui domine, du haut de la montagne Ste-Geneviève, le tout Paris. Les touristes viennent flaner dans ce quartier très animé avec ses nombreux cafés, restaurants, cinémas et librairies.




Musée Cluny

Le musée de Cluny consacrant le Moyen-Age est construit sur un sites qui abritait les Thermes romaines de l'époque gallo-romaine. Malheureusement les thermes furent détruites par les Barbares au IIIème siècle.
Les bénédictins de Cluny achetèrent le terrain pour y batir un hôtel abbatial en 1330. Jacques d'Amboise fait construire de 1485 à 1498 l'édifice que nous connaissons aujourd'hui. L'hôtel servit de demeure aux abbés et au XVIIème siècle aux nonces du Pape.

Au XIXème siècle après avoir connu quelques détériorations durant la Révolution, l'Hôtel de Cluny est transformé en musée. L'édifice est l'un des rares vestiges du Moyen-Age qui subsiste à Paris. Le musée renferme un nombre important d'objets et d'oeuvres d'art du Moyen-Age.


La Sorbonne

Robert de Sorbon, devenu confesseur de St Louis, fonde en 1253 un collège pour les étudiants en théologie peu fortunés. Le pape donne son approbation à cet établissement qui deviendra l'Université de Paris. La vie des étudiants à l'époque était rythmée par les cours de dialectique, d'astronomie, de grammaire, de rhétorique ainsi que par les cours d'arithmétique. La discipline imposée aux étudiants (jusqu'à 10,000) était très sévère,

lever matinal et étude jusqu'au soir. De l'ancien collège il ne reste plus aucun vestige en dehors du tracé de la chapelle que l'on peut voir dans l'actuelle cour de la Sorbonne.



Le cardinal de Richelieu est élu proviseur de la Sorbonne en août 1622 et décide de reconstruire les batiments. Les travaux sont confiés à Jacques Le Mercier et la première pierre est posée le 28 mars 1627. La chapelle de la Sorbonne est construite à partir de 1635 et on peut y admirer le tombeau de Richelieu, mort en 1642, sculpté par Girardon. La chapelle est le seul édifice qu'il nous reste de cette époque. En effet, toujours pour des raisons de place, la Sorbonne fut reconstruite en 1883 par Nénot. Des amphithéatres, des salles d'examen, des laboratoires, une bibliothèque comprenant près de 2 millions d'ouvrages ainsi qu'une tour d'astronomie sont construits pour répondre aux besoins des étudiants de plus en plus nombreux.

La réputation internationale de la Sorbonne qui a toujours été l'un des collèges les plus importants d'Europe s'inscrit donc dans une longue tradition universitaire.


Le Panthéon

Louis XV décide la construction d'une église dédiée à Ste-Geneviève après un vœu de guérison et il confie à l'architecte Soufflot le soin d'élaborer les plans de ce magnifique édifice. La construction commence en 1757 mais Soufflot meurt avant l'expiration des travaux en 1789.

L'édifice en forme de croix grecque et surmonté d'un dôme avec une lanterne est long de 130 m, large de 82 m et haut de 83 m. La somptuosité de ce monument et son style

néoclassique (colonnes corinthiennes du péristyle rappelant le Panthéon de Rome) témoignent de l'architecture de l'époque dans son désir de grandeur.
L'église Ste-Geneviève fut transformée durant la Révolution en un temple dédié aux grands de l'Etat comme en témoigne l'inscription sur le fronton dont le bas relief représente la Patrie distribuant des couronnes de lauriers à ses grands hommes: 'Aux grands hommes la patrie reconnaissante'.

Mirabeau sera le premier grand homme inhumé au Panthéon qui accueillera les cendres de Voltaire et de Rousseau. L'édifice retrouvera un temps sa vocation originale pour devenir définitivement un temple en 1885 lors des obsèques de Victor Hugo. Pierre et Marie Curie sont les derniers à avoir été inhumés dans ce lieu hautement symbolique.













Copyright © Contact | Trimite referat


Ultimele referate adaugate
Mihai Beniuc
   - Mihai beniuc - „poezii"
Mihai Eminescu Mihai Eminescu
   - Mihai eminescu - student la berlin
Mircea Eliade Mircea Eliade
   - Mircea Eliade - Mioara Nazdravana (mioriţa)
Vasile Alecsandri Vasile Alecsandri
   - Chirita in provintie de Vasile Alecsandri -expunerea subiectului
Emil Girlenu Emil Girlenu
   - Dragoste de viata de Jack London
Ion Luca Caragiale Ion Luca Caragiale
   - Triumful talentului… (reproducere) de Ion Luca Caragiale
Mircea Eliade Mircea Eliade
   - Fantasticul in proza lui Mircea Eliade - La tiganci
Mihai Eminescu Mihai Eminescu
   - „Personalitate creatoare” si „figura a spiritului creator” eminescian
George Calinescu George Calinescu
   - Enigma Otiliei de George Calinescu - geneza, subiectul si tema romanului
Liviu Rebreanu Liviu Rebreanu
   - Arta literara in romanul Ion, - Liviu Rebreanu











Scriitori romani